BV SPORTS

La physiologie veineuse
 
Le volume sanguin de l’être humain est constitué par des artères qui apportent l’oxygène aux muscles et, pour plus de 80%, par des veines qui éliminent les toxines. Situé à distance du cœur et des poumons, le sang veineux du mollet va avoir beaucoup de difficultés pour remonter. Lors de la pratique sportive, qu’elle soit intensive ou de loisir, le mollet se comporte comme une véritable éponge qui se remplit rapidement.
Si l’effort est intense, le débit cardiaque peut augmenter de 5 à 6 fois et le débit musculaire de plus de 20 fois. Ceci se traduit par une dilatation veineuse et une hyperpression pouvant être responsable d’une mauvaise oxygénation musculaire (lourdeurs, fatigabilité, crampes) et d’une baisse du rendement et de la performance. La répétition de ces conditions va aboutir à une fragilisation des fibres musculaires et tendineuses du mollet avec augmentation du risque de blessure. Pour une meilleure efficacité, il faut donc agir sur le mollet, ce fameux cœur périphérique.
Il parait évident que la cible est le mollet et que les pressions doivent être maximales à ce niveau et non pas à la cheville. En effet, chez le sportif au niveau de la cheville, il n’y a pas de muscles mais des os, des tendons, des nerfs et des vaisseaux. Les vaisseaux et les nerfs sont soit inaccessibles à la compression car protégés (en postérieur) soit très vulnérables (vaisseaux et nerfs fibulaires) à la partie antérieure. De plus, selon la loi de Laplace, les pressions transmises au niveau du tendon calcanéen (Achille) ne doivent pas être  fortes car mal supportées.
C’est pourquoi, la contention progressive avec son gradient de pressions spécifiques (faible en cheville et plus fort au mollet) va s’adapter parfaitement à la physiologie du sportif. Par sa structure anatomique conique ou arrondie et en rapport avec la Loi de Laplace, le mollet du sportif aura toujours besoin de pressions fortes et adaptées pour une efficacité et une tolérance optimales.  Ce dosage des pressions ne peut actuellement être calculé que par le centre de Recherche et Développement de BV SPORT grâce aux examens paracliniques (écho-Doppler couleur, IRM, Scanner), à des études cliniques à haut niveau de preuve (randomisées en double aveugle de grade A) et à une expérience clinique de suivi chez le sportif de plus de 15 ans. Il est important de rappeler que BV SPORT est le précurseur et l’inventeur de la compression de récupération et du Booster d’effort (chaussette sans pied) destinés aux sportifs et à sa physiologie si particulière.
LES « PLUS » BV SPORT
 
La récupération
 
Brevet de contention progressive BV SPORT. L’effet compression spécifique BV SPORT®  va agir sur le réservoir principal du MOLLET, véritable éponge vasculaire et musculaire. Les PRESSIONS adaptées sur le MOLLET, permettent la mise en activité du cœur périphérique au moindre mouvement et  l’élimination plus rapide du sang veineux mal oxygéné et  rempli de toxines (acide lactique, radicaux libres, CO2…). Pressions minimales ou nulles au niveau du PIED.
La performance
 
Brevet Booster BV SPORT.
booster L’effet contention ou aponévrose permet un meilleur maintien et rendement du muscle à l’effort et l’effet COMPRESSION, par ses pressions adaptées, améliore l’oxygénation (effet turbo) et retarde l’engorgement du mollet à l’effort. Porté régulièrement le concept de BV SPORT (Récupération + Booster) améliore la performance et réduit le risque de blessure.
 

SIGVARIS

SIGVARIS est leader mondial de la compression médicale, grâce à un esprit permanent d’innovation, un savoir-faire reconnu et un contrôle du process de A à Z.
 
SIGVARIS représente le plus haut niveau de qualité en matière de compression : une compression contrôlée, une excellente maîtrise du process industriel et de la qualité du taillage, ainsi qu’une grande précision de la pression.
 
Avec une fabrication 100 % française, des produits fabriqués sous process ISO 9001, et un grand respect de l’environnement validé par la certification ISO 14001, SIGVARIS montre l’exemple en permanence.

 
Manchon de compression à porter pendant l’effort.
 
pulseFabrication françaiseEn associant la fibre Aquarius® à notre savoir-faire unique en matière de compression médicale, le manchon PULSE ROAD est l’allié pour mieux pratiquer la course à pied, sur route ou en trail.
 
Maintien du mollet
Amélioration du retour veineux
A porter pendant l’effort
Mixte

XBIONIC

Nos modèles ont réussi à combattre le plus dur des ennemis : Mère Nature.
xbionic
 
L’évolution humaine a débuté il y a plus de 6 millions d’années. Celle-ci parviendra un jour à l’homme de s’adapter aux exigences physiques que requièrent le snowboard, le cyclisme ou encore la course à pied. Mais soyons honnêtes : voulez-vous vraiment attendre 6 millions d’années avant d’atteindre votre niveau de performance optimal ? X- BIONIC® exploite systématiquement les connaissances émanant de l’évolution au profit de solutions vous permettant d’atteindre votre performance optimale grâce à des produits d’exception. Une fonctionnalité sans compromis et résolument intelligente porte un nom : X-BIONIC®.
 
Le fennec
 
Le petit renard des sables vit combat les très fortes chaleurs grâce à sa fourrure brillante et argentée et assure un rafraîchissement efficace grâce à ses grandes oreilles.
Le fennec est la source d'inspiration du matériau innovant xitanit™, développé par X-BIONIC®, qui permet de réfléchir les rayonnements thermiques provenant de l’extérieur et de répartir largement la sueur sur la peau afin d’apporter un rafraîchissant efficace.
 
Le requin
 
Pour respirer, le requin utilise très efficacement le courant. Lorsqu’il se déplace, l’eau coule dans sa gueule ouverte jusqu’aux branchies. Leurs lamelles extraient l’oxygène pour le transférer dans le sang, puis l’eau appauvrie en oxygène est évacuée sur le côté à travers les branchies.
Le système X-BIONIC® AirIntake s’est inspiré de ce modèle. L’air frais pénètre dans la veste via les orifices d’aération, accumule de l’humidité à l’intérieur et s’échappe à nouveau par le col.
 
Le castor
 
Le castor s’est parfaitement adapté à son environnement humide et froid. Son pelage très dense
est formé de millions de poils très fins et entremêlés
Le castor a inspiré le X-BIONIC® Beaver Performed Shirt™. Grâce à cette seconde couche très fine, le sportif se sent bien, même dans un environnement froid et humide. Les fonctions d’isolation sont deux fois plus importantes que celles de vestes classiques en polaire.
 
La perdrix des neiges
 
Les perdrix des neiges sont de véritables as de la survie. Elles se sont adaptées aux conditions inhospitalières qui règnent dans les hautes montagnes enneigées et pouvant même culminer jusqu’à 3000 m. La forte pression exercée par la neige n’a aucun effet sur la perdrix, puisque ses ailes ont une structure extrêmement résistante à la pression, malgré leur légèreté.
La perdrix des neiges a inspiré le X-BIONIC® InStructor HD Shirt, doté du système SupraFleece™, détenant des propriétés hautement isolantes.
 
Les amphibiens
 
La peau d'un amphibien est dotée d'une capacité unique. Elle peut absorber beaucoup de liquide, sans que l'animal n'est besoin de boire. L'eau assimilée est stockée dans les tissus lymphatiques, juste sous la peau. L'organisme possède ainsi les réserves en liquide nécessaires et les utilise quand il le souhaite, évitant tout risque de déshydratation.
X-BIONIC® a précisément décodé ce phénomène et s’en est inspiré pour développer une technologie offrant un système hautement efficace pour le transport de la sueur au travers des différentes couches de vêtements : la membrane Symbionic™.
 
Le wallaby
 
Les wallabys ont trouvé une technique particulière pour maintenir une température corporelle optimale. Durant la haute saison estivale, il n’est pas rare de constater que les wallabys lèchent leurs avant-bras L’humidité ainsi créée provoque une déperdition de chaleur par évaporation et assure ainsi un léger rafraîchissement.
Le wallaby est la source d'inspiration du système 3D-BionicSphere®. La sueur est répartie sur une large surface de la peau grâce à une structure très fine. Cela provoque un rafraîchissement immédiat, aidant ainsi le corps à se maintenir à une température optimale de 37°C et donc rester compétitif. Cet effet turbocompresseur naturel transforme la sueur en énergie.